mercredi 12 avril 2017

'Les Enfants de L'Albatros' d'Anaïs Nin

Un extrait.


« (Quand cesserai-je d'aimer ces jeunes gens aériens qui se meuvent dans l'univers commes des oiseaux, toujours un peu plus vifs que le reste des hommes, toujours un peu plus haut, un peu plus loin, toujours en fuite, comme s'ils craignaient l'humanité, toujours à la recherche du plein ciel, appréhendant les espaces clos, soucieux de liberté, vibrants de milles inquiétudes, perpétuellement à l'affût du danger…) » ◆

Anaïs Nin. «Les Enfants de l'Albatros». Les cités Intérieures. 1978 [1959]. Traduit par Elisabeth Janvier. Stock, Paris.
Caravaggio. Garçon mordu par un lézard (détail). c. 1592-93. Fondazione Roberto Longhi, Florence.
Cet article a été publié à l'origine sur un domaine désormais échu et a été republié à des fins d'archivage.

Join the conversation!

brèves

© la répvbliqve des lettres.