jeudi 3 août 2017

Mon dieu, j'ai mal au monde

Il y a à la fois de la beauté et de la laideur dans le monde, et j'aurai toujours de la difficulté à concillier les deux. 


Mon dieu, j'ai mal au monde. Hier j'ai lu une histoire d'une hôtesse de l'air qui a sauvé une jeune fille du trafic humain. Cette nuit j'ai fait des cauchemars et je suis debout depuis quatre heures. Je ne pouvais plus rester immobile devant la noirceur, il fallait que je l'affronte, que je la voie crever dans le jaune d'oeuf de l'aube, même si j'avais encore peur. Est-ce pour cela que les personnes âgées se lêvent tôt? Il y a à la fois de la beauté et de la laideur dans le monde, et j'aurai toujours de la difficulté à concillier les deux. Quand je vois l'une, l'autre me paraît fausse. J'essaie de ne pas me demander pourquoi il y a du mal dans le monde, me consacrer plutôt à ne pas lui donner une raison d'être. Des fois il n'y a pas de réponse et il faut se contenter de vivre la question. 



Fyodor Bronnikov. Abandonnés. 1873.
Cet article a été publié à l'origine sur un domaine désormais échu et a été republié à des fins d'archivage.

Join the conversation!

brèves

© la répvbliqve des lettres.